Cataratas de Arin

Bonjour à tous,

Le weekend passé, nous avons décidé de faire une petite marche. Comme il avait plu le jeudi et le vendredi, nous nous sommes décidés pour une marche relativement courte (2-3h), plutôt que la marche de 8h qui avait été prévue. Cela dit, au final, c’était une fausse alerte, il a fait beau toute la journée.

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 33mm, 1/200, f11, ISO 200

Nous sommes donc partis en fin de matinée pour la cascade d’Arin. Arin est un village situé entre Urubamba et Calca, ce qui est donc très proche d’Ollantaytambo. Pour accéder aux chutes d’eau, il faut emprunter un chemin, qui, s’il n’est pas indiqué, est tout à fait praticable. La marche n’a pas représenté de difficultés particulières, et nous a permis de bien profiter du paysage, et de la cascade !
Voici donc quelques photos de cette petite marche…

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 18mm, 1/200, f11, ISO 200

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 25mm, 1/200, f11, ISO 200

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 35mm, 1/200, f8, ISO 200

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 21mm, 1/200, f11, ISO 200

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 18mm, 10s, f16, ISO 100

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 18mm, 1/200, f16, ISO 400

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 18mm, 1/400, f5,6, ISO 800

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 18mm, 1/400, f8, ISO 800

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 64mm, 1/3200, f8, ISO 800

A bientôt,

P-O.

Publicités

Street autour de l’Ollantay-Raymi

Bonjour à tous !

Un petit article remontant à il y a quelques temps, pour changer !

Fin juin a lieu la fête de l’Inti Raymi, soit la fête du Soleil, que l’on célèbre autour du solstice d’hiver (et oui, on est dans l’hémisphère sud, ici !). Il s’agit d’une fête très très populaire, qui se déroule dans de nombreuses villes, au Pérou. Les gens en profitent pour sortir les costumes, pour participer à des foires gastronomiques, des danses, etc.

A Ollantaytambo aussi, cette fête est bien célébrée. Pour l’occasion, et comme à Cusco (dans le temps de Saksaywaman), il y a une grande pièce de théâtre dans les ruines d’Ollantaytambo. Cependant, de mon côté, j’ai préféré y jeter un œil distrait, avant de parcourir les rues pour capturer des petits instants, dans les coulisses de l’Ollantay-Raymi.

C’est donc l’occasion de publier quelques photos de rue, photos de Ollantaytambo…et de revenir  à la photo, qui, après tout, est au cœur de ce blog !

street-ollantaytamboCanon 600d, 50mm, 1/200, f11, ISO 200

 street-ollantaytambo Canon 600d, 50mm, 1/200, f8, ISO 200

 street-ollantaytambo Canon 600d, 50mm, 1/1600, f11, ISO 1600

 street-ollantaytambo Canon 600d, 50mm, 1/1600, f8, ISO 1600

 street-ollantaytambo Canon 600d, 50mm, 1/1600, f8, ISO 1600

 street-ollantaytambo Canon 600d, 50mm, 1/200, f5,6, ISO 100

 street-ollantaytambo Canon 600d, 18mm, 1/400, f8, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 92mm, 1/400, f5,6, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 42mm, 1/400, f8, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 24mm, 1/400, f8, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 24mm, 1/400, f8, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 24mm, 1/400, f11, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 24mm, 1/400, f8, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 24mm, 1/400, f8, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 24mm, 1/80 f8, ISO 1600

A bientôt,

P-O.

Bolivie: suite et fin

Comme promis, je poursuis (et termine) mon récit de mon voyage en Bolivie.

Donc, après ces trois jours passés sur le lac Titicaca, nous avions prévu de partir vers La Paz. Le trajet étant compris dans notre tour, tout s’est très bien passé. Pour arriver à La Paz, il faut s’arrêter à Tiquina, traverser un bras du lac Titicaca, sur une barge, tandis que le bus le traverse sur une autre. L’organisation est un peu chaotique, mais au final, tout se passe bien !

traversiers-tiquinaCanon 600d, 29mm, 1/200, f16, ISO 100

Sur le bateau, nous avons rencontré un bolivien originaire de La Paz, qui nous a fourni quelques conseil. Ainsi, à notre arrivée à La Paz, il a été plus facile de chercher un hostel sur ses indications. Toutefois, nous avons dû chercher un peu. En effet, une de mes compagnes de voyages était malade, et nous avons donc recherché une chambre avec salle de bain privée pas trop cher. Au final, nous nous en sommes tirés pour 45 Bolivianos, ce qui est tout à fait acceptable.

Ce soir-là, nous n’avons pas fait grand-chose. En effet, nous étions fatigués par le voyage et par nos aventures sur l’Isla del Sol. Nous avons donc été rapidement dormir, pour nous réveiller pas trop tard le lendemain matin.

cireur-chaussures-la-pazCanon 600d, 41mm, 1/200, f16, ISO

Cette avant-dernière journée de notre voyage, nous avons pris le téléphérique (ligne rouge) pour nous rendre à El Alto, la ville située plus haut que La Paz (pourtant déjà à plus de 3600m d’altitude), à environ 4100m d’altitude. Autant le dire tout de suite, l’altitude se ressent bien ! Et ce, malgré le fait que nous étions habitués à vivre à Ollantaytambo, situé à 2800m d’altitude. Mais la coca aide, et les paysages, vus du téléphérique sont superbes !

gare-telepherique-rougeCanon 600d, 18mm, 1/200, f16, ISO 100

vue-depuis-telepherique-rougeCanon 600d, 30mm, 1/200, f11, ISO 200

Par la suite, nous sommes redescendus via la ligne jaune, pour nous retrouver à l’autre bout de la ville.

 vue-depuis-telepherique-jaune Canon 600d, 18mm, 1/200, f11, ISO 200

De là, nous avons pris un combi jusque dans le centre. Nous nous sommes promenés sur l’avenida Mariscal de Santa Cruz, en revenant vers la Plaza San Francisco et son église. Nous avons également été faire un tour au mercado Lanza, avant de revenir vers l’hostel.

plaza-san-francisco-depuis-mercado-lanzoCanon 600d, 18mm, 1/200, f11, ISO 200

Après nous être reposé un peu, nous sommes ressortis, pour faire un tour au Mercado de las Brujas, qui est tellement grand… que nous nous y sommes perdus. Nous sommes donc rentrés dormis assez tard !

Le dernier jour, notre bus pour Cusco partait à 14h. Nous sommes donc retournés faire un tour au mercado de las Brujas, le matin, avant de rentrer, faire nos sacs, et partir vers le terminal de bus, en empruntant des petites rues adjacentes.

Au final, la Paz, comme El Alto, sont des villes très animées. Je trouve qu’au niveau purement touristique, il n’y a peut-être pas beaucoup d’attractions, raison pour laquelle beaucoup de gens ne conseillent que d’y rester un jour. De mon côté, j’ai beaucoup aimé cet aspect animé, désorganisé et coloré ! J’y serais d’ailleurs bien resté un jour ou deux de plus pour en profiter pleinement.

bus-typique-la-pazCanon 600d, 35mm, 1/200, f5,6, ISO 200

Voilà donc pour mon petit voyage en Bolivie !

A bientôt,

P-O.