Lille

Bonjour à tous,

Tout d’abord, bonne année ! Je recommence cette année avec de bonnes résolutions, et notamment, celle de tenir un peu plus ce blog à jour ! J’ai également commencé un projet 52 (l’objectif étant de prendre au moins une photo par semaine pendant un an), j’en posterai peut-être les résultats ici…

A part ces quelques nouvelles, cela fait déjà un petit temps depuis ma dernière publication… Avec la fin de mon séjour au Pérou, les choses se sont un peu précipitées. Je suis aujourd’hui revenu en Belgique. Et même s’il me reste 2-3 articles à écrire sur le Pérou, je reviens avec un article un peu plus près de chez nous. On m’a demandé, il y a quelques semaines de présenter mon séjour au Pérou auprès d’étudiants à Lille. J’ai bien évidemment accepté, et j’en ai profité pour rester un peu plus longtemps dans cette belle ville pour prendre quelques photos. Je ne me sentais pas tant que ça l’âme photographique, donc je me suis surtout baladé autour de la citadelle, puis par-ci, par-là. Voici le résultat !

Lille-automneCanon 600d, 18mm, 1/125, f8, ISO 400

cadre-chapiteau-lilleCanon 600d, 135mm, 1/500, f8, ISO 400

drapeau-france-automneCanon 600d, 135mm, 1/320, f5.6, ISO 400

caserne-citadelle-lilleCanon 600d, 18mm, 1/200, f5.6, ISO 400

reflection-arbre-eauCanon 600d, 87mm, 1/160, f5.6, ISO 400

Promenade-lille-citadelleCanon 600d, 50mm, 1/160, f5.6, ISO 400

Promenade-lille-citadelleCanon 600d, 45mm, 1/320, f7.1, ISO 400

gare-lille-flandres-monochromeCanon 600d, 47mm, 1/125, f5.6, ISO 1600

sapin-grand-roue-lilleCanon 600d, 18mm, 1/320, f5, ISO 1600

A bientôt,

P-O.

Publicités

Cataratas de Arin

Bonjour à tous,

Le weekend passé, nous avons décidé de faire une petite marche. Comme il avait plu le jeudi et le vendredi, nous nous sommes décidés pour une marche relativement courte (2-3h), plutôt que la marche de 8h qui avait été prévue. Cela dit, au final, c’était une fausse alerte, il a fait beau toute la journée.

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 33mm, 1/200, f11, ISO 200

Nous sommes donc partis en fin de matinée pour la cascade d’Arin. Arin est un village situé entre Urubamba et Calca, ce qui est donc très proche d’Ollantaytambo. Pour accéder aux chutes d’eau, il faut emprunter un chemin, qui, s’il n’est pas indiqué, est tout à fait praticable. La marche n’a pas représenté de difficultés particulières, et nous a permis de bien profiter du paysage, et de la cascade !
Voici donc quelques photos de cette petite marche…

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 18mm, 1/200, f11, ISO 200

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 25mm, 1/200, f11, ISO 200

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 35mm, 1/200, f8, ISO 200

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 21mm, 1/200, f11, ISO 200

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 18mm, 10s, f16, ISO 100

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 18mm, 1/200, f16, ISO 400

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 18mm, 1/400, f5,6, ISO 800

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 18mm, 1/400, f8, ISO 800

paysage-cataratas-arinCanon 600d, 64mm, 1/3200, f8, ISO 800

A bientôt,

P-O.

Street autour de l’Ollantay-Raymi

Bonjour à tous !

Un petit article remontant à il y a quelques temps, pour changer !

Fin juin a lieu la fête de l’Inti Raymi, soit la fête du Soleil, que l’on célèbre autour du solstice d’hiver (et oui, on est dans l’hémisphère sud, ici !). Il s’agit d’une fête très très populaire, qui se déroule dans de nombreuses villes, au Pérou. Les gens en profitent pour sortir les costumes, pour participer à des foires gastronomiques, des danses, etc.

A Ollantaytambo aussi, cette fête est bien célébrée. Pour l’occasion, et comme à Cusco (dans le temps de Saksaywaman), il y a une grande pièce de théâtre dans les ruines d’Ollantaytambo. Cependant, de mon côté, j’ai préféré y jeter un œil distrait, avant de parcourir les rues pour capturer des petits instants, dans les coulisses de l’Ollantay-Raymi.

C’est donc l’occasion de publier quelques photos de rue, photos de Ollantaytambo…et de revenir  à la photo, qui, après tout, est au cœur de ce blog !

street-ollantaytamboCanon 600d, 50mm, 1/200, f11, ISO 200

 street-ollantaytambo Canon 600d, 50mm, 1/200, f8, ISO 200

 street-ollantaytambo Canon 600d, 50mm, 1/1600, f11, ISO 1600

 street-ollantaytambo Canon 600d, 50mm, 1/1600, f8, ISO 1600

 street-ollantaytambo Canon 600d, 50mm, 1/1600, f8, ISO 1600

 street-ollantaytambo Canon 600d, 50mm, 1/200, f5,6, ISO 100

 street-ollantaytambo Canon 600d, 18mm, 1/400, f8, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 92mm, 1/400, f5,6, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 42mm, 1/400, f8, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 24mm, 1/400, f8, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 24mm, 1/400, f8, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 24mm, 1/400, f11, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 24mm, 1/400, f8, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 24mm, 1/400, f8, ISO 400

 street-ollantaytambo Canon 600d, 24mm, 1/80 f8, ISO 1600

A bientôt,

P-O.

Bolivie: suite et fin

Comme promis, je poursuis (et termine) mon récit de mon voyage en Bolivie.

Donc, après ces trois jours passés sur le lac Titicaca, nous avions prévu de partir vers La Paz. Le trajet étant compris dans notre tour, tout s’est très bien passé. Pour arriver à La Paz, il faut s’arrêter à Tiquina, traverser un bras du lac Titicaca, sur une barge, tandis que le bus le traverse sur une autre. L’organisation est un peu chaotique, mais au final, tout se passe bien !

traversiers-tiquinaCanon 600d, 29mm, 1/200, f16, ISO 100

Sur le bateau, nous avons rencontré un bolivien originaire de La Paz, qui nous a fourni quelques conseil. Ainsi, à notre arrivée à La Paz, il a été plus facile de chercher un hostel sur ses indications. Toutefois, nous avons dû chercher un peu. En effet, une de mes compagnes de voyages était malade, et nous avons donc recherché une chambre avec salle de bain privée pas trop cher. Au final, nous nous en sommes tirés pour 45 Bolivianos, ce qui est tout à fait acceptable.

Ce soir-là, nous n’avons pas fait grand-chose. En effet, nous étions fatigués par le voyage et par nos aventures sur l’Isla del Sol. Nous avons donc été rapidement dormir, pour nous réveiller pas trop tard le lendemain matin.

cireur-chaussures-la-pazCanon 600d, 41mm, 1/200, f16, ISO

Cette avant-dernière journée de notre voyage, nous avons pris le téléphérique (ligne rouge) pour nous rendre à El Alto, la ville située plus haut que La Paz (pourtant déjà à plus de 3600m d’altitude), à environ 4100m d’altitude. Autant le dire tout de suite, l’altitude se ressent bien ! Et ce, malgré le fait que nous étions habitués à vivre à Ollantaytambo, situé à 2800m d’altitude. Mais la coca aide, et les paysages, vus du téléphérique sont superbes !

gare-telepherique-rougeCanon 600d, 18mm, 1/200, f16, ISO 100

vue-depuis-telepherique-rougeCanon 600d, 30mm, 1/200, f11, ISO 200

Par la suite, nous sommes redescendus via la ligne jaune, pour nous retrouver à l’autre bout de la ville.

 vue-depuis-telepherique-jaune Canon 600d, 18mm, 1/200, f11, ISO 200

De là, nous avons pris un combi jusque dans le centre. Nous nous sommes promenés sur l’avenida Mariscal de Santa Cruz, en revenant vers la Plaza San Francisco et son église. Nous avons également été faire un tour au mercado Lanza, avant de revenir vers l’hostel.

plaza-san-francisco-depuis-mercado-lanzoCanon 600d, 18mm, 1/200, f11, ISO 200

Après nous être reposé un peu, nous sommes ressortis, pour faire un tour au Mercado de las Brujas, qui est tellement grand… que nous nous y sommes perdus. Nous sommes donc rentrés dormis assez tard !

Le dernier jour, notre bus pour Cusco partait à 14h. Nous sommes donc retournés faire un tour au mercado de las Brujas, le matin, avant de rentrer, faire nos sacs, et partir vers le terminal de bus, en empruntant des petites rues adjacentes.

Au final, la Paz, comme El Alto, sont des villes très animées. Je trouve qu’au niveau purement touristique, il n’y a peut-être pas beaucoup d’attractions, raison pour laquelle beaucoup de gens ne conseillent que d’y rester un jour. De mon côté, j’ai beaucoup aimé cet aspect animé, désorganisé et coloré ! J’y serais d’ailleurs bien resté un jour ou deux de plus pour en profiter pleinement.

bus-typique-la-pazCanon 600d, 35mm, 1/200, f5,6, ISO 200

Voilà donc pour mon petit voyage en Bolivie !

A bientôt,

P-O.

Le lac Titicaca

Comme annoncé dans mon précédent article, il y a deux semaines, je suis parti en Bolivie pour 5 jours, avec deux amies. La raison principale de ce voyage était de renouveler mon visa. En effet, je ne pouvais rester que trois mois au Pérou, et ces trois mois venaient à expiration le 24 juillet. Mais j’en ai donc profité pour rester un peu plus longtemps et visiter un peu. Nous préférions planifier nos activités au fur et à mesure, et c’est pourquoi, le voyage n’était pas vraiment organisé. Cela dit, il y avait tout de même trois grandes étapes de prévues : Copacabana, la Isla del Sol, et La Paz.

Comme pendant la semaine, nous travaillons, nous ne sommes partis que le vendredi à 22h de Cusco, direction Puno. Nous y sommes arrivés vers 5h du matin. De là, nous avons été abordé par une dame, qui nous a proposé un tour intéressant : Puno-Copacabana, Copacabana-Isla del Sol-Copacabana, et Copacabana Puno ou La Paz, au choix, pour 150soles. Le tout comprenait un dîner à Copacabana, et était très flexible. Si je pense que cela nous a fait payer un peu plus cher que le prix normal, cela nous a permis de ne pas trop nous casser la tête, et la flexibilité du tour, allié à l’aide d’une guide locale, nous a permis de voir d’autres choses.

Nous avons donc décidé de prendre ce tour, mais de le modifier. Nous avons donc fait Puno-Copacabana, une nuit à Copacabana, puis le jour suivant, Copacabana – Isla de la Luna, et Isla de la Luna – Isla del Sol. Nous y avons passé une nuit, avant de repartir vers Copacabana, et, de là, vers La Paz, où nous avons passé deux nuits. Pendant ces trois jours, tout était payé par le tour, sauf la nourriture et le logement.

Le trajet jusqu’à Copacabana s’est passé sans grand incidents, tout comme le passage de la frontière. Il faut dire que je m’étais fait voler mon téléphone dans le bus Cusco – Puno, donc, j’avais déjà eu mon compte. Copacabana est une ville portuaire, sympathique, même si je ne lui ai pas trouvé tant d’intérêt que ça.

CopacabanaCanon 600d, 35mm, 1/200, f8, ISO 200

Il y a juste l’église principale qui sert de lieu de pèlerinage pour rendre hommage à la Vierge de Copacana. On y bénit également les voitures tous les jours, qui sont donc toutes parées pour l’occasion. Il y a également quelques marches possibles. Pour notre part, nous nous sommes contentés de monter le chemin vers le calvaire. Il faut dire que ça monte bien, et qu’avec l’altitude, on est vite essoufflé !

Hebergeur d'imageCanon 600d, 18mm, 1/200, f11, ISO 200. Panorama de 7 images, via Hugin.

Nous avons aussi pu assister à un superbe coucher de soleil sur le lac Titicaca.

coucher-soleil-copacabanaCanon 600d, 106mm, 1/200, f16, ISO 200

Après ce premier jour de voyage et de visites, nous nous sommes rendus en bateau à l’Isla de la Luna. Le bateau n’y reste qu’une heure, il faut donc précipiter un peu la visite. Cela dit, la vue depuis l’Isla de la Luna sur les Andes est magnifique !

vue-depuis-isla-de-la-lunaCanon 600d, 25mm, 1/200, f16, ISO 200

Après cette heure sur l’Isla de la Luna, nous nous sommes rendus, toujours en bateau, jusqu’à l’Isla del Sol. Là, pour trouver un hostel pas trop cher, il faut grimper ! Environ 1h-1h30 de montée, pour arriver jusqu’au village de Yumani. Là, on peut y trouver une chambre pour environ 35 Bolivianos. L’hostel que nous avions choisi était assez rustique, même si la vue était superbe… et il y avait du wifi (à moi, ça ne me servait pas à grand-chose, sans téléphone).

Nous y sommes arrivés en fin d’après-midi, car nous avions profité du paysage un peu plus que prévu. Après cela, nous avons donc décidé d’aller nous balader un peu. C’était le 16 juillet, soit le jour du changement de chef de communauté, et donc, une petite fête avait été organisée. Nous avons également assisté au coucher du soleil depuis un mirador. Là encore, c’était superbe, et les paysages étaient bien mis en valeur par le soleil couchant !

coucher-soleil-yumaniCanon 600d, 18mm, 1/200, f8, ISO 400

coucher-soleil-isla-del-sol Canon 600d, 39mm, 1/200, f8, ISO 800

coucher-soleil-isla-del-solCanon 600d, 85mm, 1/200, f11, ISO 800

 coucher-soleil-isla-del-sol Canon 600d, 50mm, 1/250, f8, ISO 1600

Le retour à l’hostel a été un peu plus compliqué. Il faisait noir comme dans un four, et les rues sont chaotique (il n’y a pas de voitures) et ne sont pas éclairées. Nous avons donc un peu galéré. Arrivé à bon port, j’ai décidé d’essayer de faire des photos du ciel étoilé. Je trouve que je ne m’en suis pas trop mal sorti, pour une première fois… et sans autre trépied qu’une canette de bière… on fait avec ce qu’on a !

 ciel-etoile-isla-del-sol Canon 600d, 18mm, 15s, f3.5, ISO 1600

La nuit était très froide, même si, de mon côté, j’avais assez de couvertures pour dormir convenablement. Je me suis tout de même levé assez tôt, et j’en ai profité pour assister au lever du soleil sur le lac Titicaca. Ces moments de lever et de coucher de soleil sur le lac Titicaca sont toujours très impressionnants et très beaux.

lever-soleil-isla-del-sol Canon 600d, 36mm, 1/200, f16, ISO 400

Après cela, je me suis baladé un peu sur l’île, mes compagnes de voyages étant restées au lit. L’île est encore plus belle sous la lumière du soleil levant ! J’y serais d’ailleurs bien restée une ou deux nuits de plus, pour pouvoir en profiter pleinement…

eglise-isla-del-solCanon 600d, 18mm, 1/100, f11, ISO 200

Après cette promenade matinale, je suis rentré déjeuner. Notre bus partant pour La Paz partait à 13h30, et nous devions donc prendre le bateau de 10h30 pour revenir à Copacabana de 10h30. Nous avons rapidement fait nos sacs avant de redescendre vers le port.

Voilà donc pour la première partie de mon voyage en Bolivie. La suite sera plus courte, je n’ai pas eu l’occasion de prendre beaucoup de photos, à La Paz… l’inspiration m’a manqué !

A bientôt,

P-O.

bateau-isla-del-solCanon 600d, 38mm, 1/200, f16, ISO 100

Un jour à Qelqanca

Bonjour à tous !

Je suis parti ce weekend en Bolivie pour environ une semaine. J’avais prévu d’envoyer un article pendant mon absence, mais au final, avec le travail, tout s’est précipité, et je n’en ai pas eu le temps. Je suis maintenant de retour, et voici donc enfin ce petit article sur Qelqanca, avant de vous poster quelques photos de Bolivie, que j’espère intéressantes ! 😉

Il y a deux semaines, j’ai donc eu la chance de me rendre avec un groupe de volontaires américains dans cette petite communauté, située à deux heures de route d’Ollantaytambo. Ce petit village est encore plus isolé que la communauté de Yanamayo, où je m’étais rendu en début de séjour. Elle est également plus élevée, et on dépasse allègrement les 4000m d’altitude !

Le planning du jour consistait à réaliser des ateliers d’art, de la peinture, à l’extérieur, des plantations, et un peu de cuisine, pour préparer le dîner. Je faisais partie de l’encadrement, et j’étais plus spécialement en charge de… prendre des photos, ce qui me convenait très bien ! J’ai donc pu prendre pas mal de photos, et je vais donc en profiter pour en partager quelques-unes ici, surtout des paysages, et des photos du village, en espérant ne pas faire trop long.

Commençons par quelques photos du trajet pour s’y rendre. Le trajet était superbe, même si la route est un peu accidentée, et qu’à certains moments, il faut traverser des rivières…

vue-depuis-busCanon 600d, 18mm, 1/400, f8, ISO 800

Et qu’on a parfois eu quelques soucis pour passer !

bus-arrêté-sur-routeCanon 600d, 24mm, 1/400, f11, ISO 400

Le village est également très joli, mais, isolé, il ne dispose pas de beaucoup d’infrastructures. Il n’est d’ailleurs pas répertorié sur Google Map.

vue-village-qelqancaCanon 600d, 18mm, 1/400, f14, ISO 400

Et les habitants, comme à Yanamayo, sont toujours habillés en costume traditionnel. Pratique, et facile à entretenir avec les moyens du bord.

personnes-marchant-qelqancaCanon 600d, 55mm, 1/200, f16, ISO 200

petite-fille-promenant-chienCanon 600d, 135mm, 1/400, f14, ISO 400

vêtements-traditionnels-brouetteCanon 600d, 33mm, 1/400, f16, ISO 400

Il y avait beaucoup de brouillard, surtout l’après-midi, ce qui a caché une partie du paysage, mais qui a aussi permis quelques photos intéressantes.

personnes-marchant-dans-le-brouillardCanon 600d, 135mm, 1/400, f18, ISO 400

personnes-marchant-brouillardCanon 600d, 36mm, 1/400, f14, ISO 400

paysage-brouillardCanon 600d, 28mm, 1/400, f14, ISO 400

Pour terminer sur quelques photos des paysages environnants, sur la route du retour… Comme quoi, ça vaut la peine de sortir des grands centres d’attractions touristiques !

paysage-vu-depuis-route-perouCanon 600d, 35mm, 1/400, f11, ISO 400

vue-route-qelqanca-ollantaytamboCanon 600d, 22mm, 1/400, f8, ISO 400

A bientôt,

P-O

Fiesta del Señor de Choquekillka, part. 3

danseur-costume-fiesta-choquekillkaCanon 600d, 135mm, 1/400, f8, ISO 400

Bonjour à tous !

Et voilà déjà le dernier article de cette série. Pour finir cette série sur cette belle fête, rien de tel que de proposer quelques photos de rue. Rien de bien spécial, tout tourne toujours autour des danseurs. Cette fête a été une bonne occasion de se détendre après 1 mois et demi passé dans cette ville. Un moment spécial a été lorsque j’ai été invité à porter la bannière d’un des « cargo », lors du pèlerinage jusqu’à l’église principale d’Ollantaytambo (Iglesia de Santiago Apostol). Cette fête a également été l’occasion de rencontrer beaucoup de gens, et de mieux connaître les gens avec qui je travaille. Rien que pour cela, je suis content d’avoir pu y participer pleinement !

J’espère n’avoir pas été trop long, même si il aurait été possible d’en dire beaucoup plus ! 😉

Au moment de terminer cet article, je me rends compte que je me suis beaucoup plus concentré sur les individus que sur des vues d’ensemble… Voilà donc un point qu’il me faudra améliorer pour la suite.

Voici donc quelques petits instants captés durant ces quatre jours de fête, pour clôturer ces articles en beauté (enfin, j’espère !) !

A bientôt,

P-O.

danseuses-costumees-discutentCanon 600d, 135mm, 1/200, f5.6, ISO 400

dame-agee-vend-ballonCanon 600d, 50mm, 1/640, f8, ISO 400

moto-transport-bombonne-gazCanon 600d, 50mm, 1/250, f8, ISO 400

hommes-poussent-charrette-rueCanon 600d, 50mm, 1/1600, f5, ISO 400

homme-regardant-masqueCanon 600d, 24mm, 1/1250, f5, ISO 200

vendeur-ballon-fiesta-choquekillkaCanon 600d, 24mm, 1/160, f8, ISO 100

Fiesta del Señor de Choquekillka, part. 2

homme-assis-sur-tambourCanon 600d, 50mm, 1/400, f8, ISO 200

Bonjour à tous !

J’ai décidé de compléter la série de photos sur les costumes des danseurs par une petite série faite autour du thème des musiciens et de leurs instruments. En effet, chaque groupe de danse est bien évidemment accompagné d’un orchestre ! Cette série a été réalisée le dernier jour de la fête, lors de la messe de clôture de la fiesta del Señor de Choquekillka. Nous y participions, car une de nos bénéficiaires, grabataire et très croyante, désirait absolument participer à cet évènement. Sa joie, lors du pèlerinage, de la messe, et des cérémonies suivantes faisait plaisir à voir !

Ce dernier jour est l’évènement majeur de la fête, avec un grand pèlerinage menant à la messe, une présentation des dons des « cargos » au saint patron, ainsi que la nomination du futur « majordome » (responsable de la fête) pour l’année suivante. Pour finir, la journée s’est achevée en apothéose par un grand feu d’artifice !

homme-telephone-saxophone-camionCanon 600d, 50mm, 1/400, f4, ISO 200

En attendant la fin de la messe.

musiciens-assis-sur-un-murCanon 600d, 50mm, 1/1250, f2.8, ISO 100

Pendant la pause, les musiciens se reposent…

Musicien-instruments-musique-pauseCanon 600d, 50mm, 1/1000, f4, ISO 100

Et les instruments aussi…

instruments-musiqueCanon 600d, 24mm, 1/125, f8, ISO 100

instrument-musique-corCanon 600d, 24mm, 1/125, f8, ISO 100

Et enfin un des 17 orchestres, au complet (plus quelques danseurs) !

A bientôt,

P-O.

orchestre-musiciens-musiqueCanon 600d, 24mm, 1/320, f4, ISO 100

Fiesta del Señor de Choquekillka, part. 1

costumes-bouteille Canon 600D – 50mm – 1/2000 – f5.6 – ISO 400

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, parlons un peu de la fiesta del Señor de Choquekillka…

La fiesta del Señor de Choquekillka est, en fait, la fête patronale d’Ollantaytambo (par ailleurs patrimoine culturel de la Nation depuis 2008). Cette année, elle se déroulait du 3 au 6 juin 2017, et j’ai donc eu la chance de pouvoir y participer. Cette fête est un bel exemple de mélange entre religion catholique et culture traditionnelle péruvienne. Lors de cette fête, plusieurs groupes de danse se relaient tous les jours pour effectuer des danses. De plus, il y a plusieurs pèlerinages, pendant lesquels les groupes de danse accompagnent la statue du Señor de Choquekillka jusqu’à différents lieux de prière de la ville.  Cette année, il y avait 17 groupes de danse.

Chaque groupe de danse est soutenu par un « cargo », soit un habitant d’Ollantaytambo, qui montrer son attachement à la ville, et, sans doute aussi, se faire bien voir du Saint Patron, en payant la nourriture et les boissons à un des groupes de danse. Le « cargo » invite aussi ses amis, voire les gens qui passent par là, à venir manger et festoyer avec lui. Étant à Ollantaytambo depuis déjà quelque temps, nous (les autres volontaires et moi) avions la chance de connaître déjà un certain nombre de personnes, dont des « cargos », ce qui m’a permis de participer pleinement à la fête.

Puisque la fête a duré 4 jours, je vais séparer les photos en plusieurs articles différents, 3 pour être précis. Dans cette première partie, je vous présente donc quelques photos de ces groupes de danses, dans leurs costumes colorés.

A bientôt,

P-O.

enfants-costumes-choquekillkaCanon 600D – 50mm – 1/4000 – f4 – ISO 400

fille-costume-telephone Canon 600D – 50mm – 1/1250 – f4 – ISO 200

diable-sur-un-lampadaire Canon 600D – 50mm – 1/500 – f8 – ISO 200

cowboy-costume-choquekillka Canon 600D – 50mm – 1/1000 – f4 – ISO 200

danseuse-costume-mange-glace Canon 600D – 50mm – 1/500 – f5 – ISO 200

cowboy-discussion-costume-street Canon 600D – 24mm – 1/640 – f5 – ISO 200

danseur-arrange-son-costume Canon 600D – 50mm – 1/80 – f11 – ISO 200

Machu Picchu

machu-picchu Canon 600D – 18mm – 1/320 – f8 – ISO 200

Le week-end dernier, nous (moi, ainsi que les autres volontaires) avons été visiter le Machu Picchu. Et quoi de mieux que de commencer ce blog par une petite visite du Machu Picchu ?

Je ne vais pas revenir sur l’histoire de cette citadelle inca du XVème siècle, une simple recherche sur internet permet d’avoir plus d’informations que je ne pourrais en donner ici. Pour ce voyage, le plan était de partir le vendredi et de profiter des termes de Santa Teresa de nuit (c’était la pleine lune). Le samedi, il était prévu de se lever plus tard, et de marcher de Hidroelectrica à Agua Calientes (la petite ville au bas du Macchu Picchu), et d’en profiter pour acheter les billets d’entrée et de bus, puis, le dimanche, lever pour 4h du matin, et partir vers le Machu Picchu, pour voir le lever du soleil. Ce plan a été quasi respecté, malgré une petite coupure au pied aux thermes de Santa Teresa, qui m’a demandé 4 points de suture, le vendredi à 1h du matin, et qui m’a fait marcher un peu plus lentement les jours suivants.

Pour ceux que ça intéresse, cela vaut vraiment la peine d’arriver le jour avant, et de dormir à Agua Calientes, pour pouvoir profiter du lever du soleil. Il y a une belle lumière, un peu moins de touristes, et c’est vraiment le meilleur moment pour profiter pleinement du site !

Malgré la fatigue de la marche, j’ai pu prendre quelques photos du chemin vers le Macchu Picchu et du Macchu Picchu même, tout en essayant d’éviter les photos trop « cartes postales ». Les voici.

Le départ des trains de la gare de Hidrolélectrica…

depart-train-hidroelectricaCanon 600D – 22mm – 1/400 – f5.6 – ISO 400

En chemin vers Agua Calientes.

Route-vers-le-Machu-PicchuCanon 600D – 20mm – 1/200 – f7.1 – ISO 800

Première vue du Machu Picchu (la montagne au loin), en cheminant vers Agua Calientes.

reflection-machu-picchu-riviere-urubamba
Canon 600D – 18mm – 1/400 – f8 – ISO 800

L’arrivée au Machu Picchu, de bon matin.

coucher-lune-machu-picchuCanon 600D – 135mm – 1/500 – f8 – ISO 400

Une petite vue depuis le Machu Picchu.

Vue-depuis-machu-picchuCanon 600D – 18mm – 1/1000 – f8 – ISO 400

Et une autre…

vue-depuis-le-machu-picchuCanon 600D – 18mm – 1/320 – f8 – ISO 200

Il faut se lever tôt le matin, mais c’est le meilleur moment de la journée pour admirer le Machu Picchu !

machu-picchu-in-the-morning Canon 600D – 24mm – 1/320 – f8 – ISO 200

Avant de rentrer vers Ollantaytambo…

retour-vers-hidroelectrica Canon 600D – 44mm – 1/400 – f8 – ISO 400